Nutrition pendant la grossesse

Nutrition pendant la grossesse

Une bonne nutrition est directement proportionnelle à la bonne santé, mais il est une étape de la vie où la nourriture devrait être particulièrement équilibrée pendant la grossesse une bonne nutrition fera la grossesse est écoulé dans les meilleures conditions et le fœtus son bon déroulement et donc une mauvaise alimentation peut provoquer des problèmes de prématurité ou de mortalité foetale, la nutrition des femmes enceintes affecte le développement et le fonctionnement du cerveau des nourrissons; l'obésité de la mère, peut également être dangereux pour la santé du bébé Un autre problème qui peut arriver est que l'état nutritionnel des mères quand elles tombent enceintes ne sont généralement pas la meilleure, donc si vous êtes à la recherche d'un bébé, commence d'avoir une alimentation équilibrée, il peut être une raison pour laquelle vous n'avez pas

La première chose est de démolir le mythe selon lequel la mère doit manger pour deux, si trois sont des jumeaux et ainsi de suite non, et si une alimentation équilibrée est réalisée soit des suppléments nutritionnels dans certains cas, peuvent sont nécessaires même être nuisible ont à manger de tout dans les bonnes proportions et comprennent tous les groupes alimentaires dans les règles générales, alimentation saine et équilibrée, sans sauter des repas, en évitant le grignotage et bien sûr en évitant le tabac et l'alcool et en faisant attention café, thé et sodas Mais nous allons creuser un peu plus profond

Christophe Vorlet

Manger santé pendant formulaire de grossesse, sauf si votre médecin vous dit le contraire, à 200 calories par jour Ces calories doivent être répartis entre les différents groupes d'aliments d'une manière équilibrée recommandé entre 1800 et 2 incontournables les glucides, les protéines, les lipides et les fruits et légumes

Glucides ou hydrates de carbone sont les céréales, les pâtes, les pommes de terre, du pain et de la farine, ils fournissent l'énergie nécessaire pour faire fonctionner chaque jour et dans ce groupe est intéressant de distinguer entre les simples et complexes, le jeûne l'absorption et le dépôt l'ancien sont raffinés (sucre, le pain blanc, pâtes, gâteaux industriels, la farine blanche), notre corps n'a pas besoin de travailler pour digérer et passer directement dans le sang, de sorte que l'augmentation de la glycémie rapidement assimilation lente grains entiers, les pâtes sont convertis en glucose à la fin de la digestion, ce qui empêche le niveau de sucre dans le sang plus recommandée pendant la grossesse sont d'augmenter aussi parce que l'approvisionnement en fibre est essentiel pendant la grossesse

Les protéines sont nécessaires pour former de nouveaux tissus et les os peuvent les trouver dans la viande, le poisson, la volaille, les produits laitiers important pour sa contribution de calcium, de fruits de mer et très important dans le passé Ces impulsions sont manière très intéressante pour les femmes enceintes et devraient consommer 3 fois par semaine, mélangé avec des céréales est un plat parfait sur le plan nutritionnel

Graisses sont également importants, mais vous devriez éviter les saucisses saturés, les viandes grasses, les produits de boulangerie, des collations et d'opter pour les légumes insaturé tel que l'huile d'olive et les poissons à venir

Et de fruits et légumes cours sont une excellente source de fibres qui aide à prévenir la constipation, si commune pendant la grossesse; fournir également des vitamines et minéraux essentiels, les verts sont riches en acide folique, il est nécessaire d'inclure cinq portions à votre menu

Et en parlant de nutriments, les nutriments sont essentiels dans le développement cognitif de l'enfant pendant la grossesse, ce sont: les protéines, le fer, l'iode, le zinc, le cuivre, le sélénium, acides gras (ALA, EPA et DHA), en vitamine A et la vitamine le groupe B (B1, B6, B12, acide folique), les irrégularités de ces nutriments affectent le cerveau du foetus, et le dernier trimestre de la grossesse est particulièrement important par exemple, carence en ALA (un acide gras) affecte l'acuité visuelle et les performances cognitives des enfants; carences en vitamines B cause de la fatigue, nervosité, dépression et l'irritabilité; et la carence en protéine est liée à des déficits globaux et spécifiques dans certaines zones du cerveau telles que l'hippocampe ou du cortex

33

Commentaires - 0

Sans commentaires

Ajouter un commentaire

smile smile smile smile smile smile smile smile
smile smile smile smile smile smile smile smile
smile smile smile smile smile smile smile smile
smile smile smile smile
Caractères restants: 3000
captcha