La sclérose en plaques | Refuser que l'allaitement éviter la rechute

La sclérose en plaques | Refuser que l'allaitement éviter la rechute

Il a déjà été montré que les femmes atteintes de SP ont des taux de rechute plus élevés dans les années à avoir un enfant, cependant, la preuve était contradictoire sur le rôle de l'allaitement maternel dans la réduction du risque de telles épidémies Dans une nouvelle étude en Italie, il montre que l'allaitement ne réduit pas le risque de rechute

Entre 2002 et 2008, l'équipe dirigée par Emilio Portaccio, docteur de l'Université de Florence, a suivi les cas de 298 femmes atteintes de SP pendant la grossesse et au cours de la première année post-partum Parmi ceux-ci, 104 femmes nourri leurs bébés avec du lait mère pendant au moins deux mois, les autres femmes ont moins de deux mois ou pas nourris au sein

Les chercheurs notent que 112 femmes avaient une rechute dans le premier post-partum de l'année, tandis que 20 autres femmes ont eu deux ou plusieurs rechutes à cause de ces rechutes 39 de ces femmes a décidé d'arrêter l'allaitement au total

Après avoir analysé les données, les chercheurs ont constaté que l'allaitement n'a pas d'incidence le risque de rechute, cependant, l'indicateur le plus fiable d'une rechute post-partum est le nombre de foyers, à la fois avant et pendant la grossesse En d'autres termes, si la maladie était plus actif au cours de ces périodes, plus il est probable qu'elle a une rechute dans les mois qui suivent l'accouchement

Source: l'image Webmd: wikipedia

20

Commentaires - 0

Sans commentaires

Ajouter un commentaire

smile smile smile smile smile smile smile smile
smile smile smile smile smile smile smile smile
smile smile smile smile smile smile smile smile
smile smile smile smile
Caractères restants: 3000
captcha