L'ibuprofène peut doubler le risque d'avortement

L'ibuprofène peut doubler le risque d'avortement

Dans le monde de la médecine et de la recherche de drogues changent, et bien, la perception que nous avons de certains médicaments

L'ibuprofène peut être à l'origine d'avortements spontanés

L'un des plus utilisés et controversée, l'acétaminophène, est maintenant dans l'oeil de la tempête Selon une étude de l'Université de Montréal (Canada), à consommer cette non stéroïdien de anfiinflamatorio en début de grossesse double le risque pour la grossesse spontané

Bien qu'il soit utile pour traiter certaines affections et les maladies, les responsables de cette étude recommandent que substitut enceinte un autre analgésique, comme le paracétamol

Pour parvenir à ces conclusions qui pourraient marquer un avant et un après dans le monde de la médecine, les responsables de cette étude sur les conseils de santé ont analysé 4705 cas d'avortements ont eu lieu au Québec

De ces avortements, 7 5% correspond à des femmes qui ont pris un certain type d'anti-inflammatoire dans le groupe des femmes qui ne se font avorter seulement 2 6% ont consommé ce médicament

Malgré la frappe de ces données médicales, garder à l'esprit que, dans le groupe de femmes qui ont eu un avortement n'a pas pris en compte d'autres facteurs ont également eu quelque chose à faire

Source: El Mundo

126

Commentaires - 0

Sans commentaires

Ajouter un commentaire

smile smile smile smile smile smile smile smile
smile smile smile smile smile smile smile smile
smile smile smile smile smile smile smile smile
smile smile smile smile
Caractères restants: 3000
captcha